C’est parti avec La Escuela Movil

Cette semaine nous avons passé la plupart de notre temps avec La Escuela Movil. Nous attendions ce moment avec beaucoup d’impatience, et en même temps avec un peu d’appréhension. La collecte que nous avions effectuée sera-t-elle utile et appréciée ? Allions-nous être capable de nous rendre utiles sur le terrain ? Allions-nous pouvoir expliquer en espagnol les règles des jeux et échanger avec les enfants ?

Le premier contact avec les 2 permanents de l’association nous a vite rassuré. Leur accueil a été très chaleureux, ils semblaient nous attendre et apprécier sincèrement notre intérêt et notre venue. Cela fait 10 ans que Gladys est éducatrice à La Escuela Movil. Rodrigo, lui, après un travail dans la pétrochimie où il gagnait bien sa vie, a décidé de rejoindre cette association pour donner plus de sens à sa vie. Nous avons profité de cette première rencontre pour en savoir plus sur cette association en réalisant une petite vidéo (à finaliser à notre retour).

Les professeurs de la classe de 2nde de Fanny au lycée Pablo Neruda nous ont proposé que Fanny fasse à son retour une présentation de cette association. Ils ont comme projet dans différentes matières ( Histoire/ Géo, Français, SES) de faire travailler les élèves sur la solidarité avec comme base le film Demain. Merci à eux de nous inclure dans ce travail.

Retournons sur le terrain…

Dès la première matinée nous étions dans le vif du sujet : nous sommes partis avec le minibus, la remorque, et nos jeux, direction le Mercado Central, le grand marché du centre ville où les enfants suivent leurs parents sur les stands. La venue de La Escuela Movil leur permet de passer un moment ludique et pédagogique dans ce monde d’adultes. Nous nous sommes installés entre les stands de patates et les vendeuses de ( délicieux!!) jus de fruits. Les enfants étaient plutôt jeunes entre 2 et 8 ans nous avons sortis nos jeux et nous nous sommes lancés…

Et là fastouche… les enfants étaient ravis, heureux de découvrir de nouvelles têtes et de nouveaux jeux, le contact passait très bien. Ce fut un vrai régal de partager ces 3 petites heures avec eux. Grâce aux jeux, la barrière de la langue tombe vite, et puis finalement, que se soit en français ou en espagnol, les rires, les sourires et le plaisir d’être ensemble sont universels.

La distribution

Après cette première matinée de jeux, Gladys nous a proposé de « faire la distribution » dans le quartier où nous allons allé cette après-midi. C’est l’un des endroits les plus défavorisé de la ville. Nous avions un peu d’appréhension quand à la façon dont ça allait se passer, nous craignions un peu une ruée et de ne pas pouvoir offrir à chaque enfant un petit cadeau. L’accueil a été une fois de plus super chaleureux : à peine le minibus arrivé dans le quartier les enfants accourent de toutes parts, ils s’engouffrent dans le minibus qui se remplit rapidement. Les enfants nous gratifient de  » Holà!! Como te llamas? De donde viennen? « . On s’entasse sur les banquettes dans les rires, les sourires et les cris. Y’a de la vie et de la joie…

Arrivés à destinations, une trentaine d’enfants sont au rendez-vous. Nous sommes rassurés, c’est à peu près ce que nous avions préparé comme cadeaux avec le matériel de la collecte. Gladys assied tout ce petit monde et explique ce que nous faisons là. Nous avons le droit à une vague d’applaudissements et de sourires.

https://vimeo.com/292847000

Leurs regards plein de joie et de reconnaissance sont pour nous un vrai cadeau. Nous aurions aimé que tous ceux qui ont participé à cette collecte puisse être là pour les recevoir aussi. Nous espérons que les quelques images prises dans le feu de l’action en rendent compte. Ils vous sont aussi destinés.

L’apothéose fut quand, au moment de se séparer, ils sont tous venus un par un en attendant leur tour, nous serrer dans les bras avec un  » gracias profe »( et oui, ici nous sommes tous les 3 devenus ou re-devenus professeurs !).

Nous espérons avoir retracé le plus fidèlement possible ce moment car c’est grâce à vous que nous avons pu le vivre. Et croyez nous c’est un moment extrêmement riche en émotions et réflexions sur la solidarité et ce que chacun peut faire pour son prochain. Nous avons vécu en famille le dicton  » Donner c’est recevoir ».

Et maintenant place aux jeux….

Les enfants qui viennent à notre rencontre chaque demi journée de la semaine, sont demandeurs de choses si simples mais tellement essentielles : de contacts humain, d’échanges, de rire, de plaisir d’être ensemble et d’apprendre.

Et nous ne nous étions pas trompés, le jeux s’avère être un bon médiateur. Certains jeux ont eu un succès fou, et ont provoqué des éclats de rires mémorables, citons par exemple : La course aux escargots (offert en main propre par les élèves d’Anne Marie de l’école maternelle de Domène), le jeu type Lynx (réalisé par le centre de loisir de Domène), Halli Galli (offert par la médiathèque de Domène) ….

https://vimeo.com/292602962

Le coin dessin libre a eu aussi un grand succès, vos feutres de toutes les couleurs les ont ravis…

Le reste de la semaine s’est déroulé de la même façon, chaque demi-journée nous allons dans un quartier différent, l’accueil est toujours aussi enthousiaste. Nous rencontrons des enfants craquants et tellement attachants. Parfois des ados nous rejoignent et derrière une attitude qui peut être un peu provoc au début’ le jeu fait son œuvre et permet aux ados de se lâcher et d’être spontanés.

Le moment du retour, quand le dernier enfant quitte le camion, est chargé de nostalgie et de pensées. Nous les voyions repartir, en courant, débrayés dans des maisons de fortunes, vers leur vie qui est tellement éloignée de celle de nos enfants….

Le temps des au-revoir est arrivé. Nous allons quitter Bertha et sa famille, les bénévoles et éducateurs de La escuela movil ainsi que tous les enfants… Ce temps passé avec toutes ces personnes nous aura ouvert le cœur et l’esprit et nous garderons un souvenir ému de ces 15 premiers jours en Bolivie. . . Merci à eux.

Nous prenons ce soir, le bus de nuit pour Oruro afin de démarrer notre périple à vélo, direction le Sajama et les parcs du Nord Chili. Une autre aventure…..

3 réflexions au sujet de « C’est parti avec La Escuela Movil »

  1. Bonjour,
    On découvre beaucoup de choses grâce au blog. On espère que tout se passe bien sur vos vélos. On aimerait que vous continuiez à écrire des articles intéressants le plus souvent possible. On ne pensait pas que la vie de certains enfants boliviens était si compliquée. Bonne continuation. Les 6èE

    J'aime

  2. Holla,
    Que tal? Como estas?
    Quelle température fait-il? Comment vous sentez vous après ces quelques semaines à Sucre?
    Les 6èD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s