Les préparatifs administratifs

Partir pendant plusieurs mois, c’est aussi se poser la question de ce que l’on va faire de notre maison, notre voiture, notre courrier, mais aussi de voir si il y a moyen de réduire certaines factures en notre absence.

Voici des infos pour les futurs voyageurs sur les principaux points à regarder (Cet article sera publié, avec quelques ajustements, dans le Hors-Série « année sabbatique » du magazine Carnets d’Aventures, à paraître début 2019).

Maison

MaisonIl est possible de laisser la maison vide et demander à des proches de venir aérer de temps à autre, ramasser le courrier, s’assurer qu’il n’y a pas une fuite. Mais bon, c’est un peu ballot, de plusieurs points de vue, de laisser une maison vide. Sinon, il y a possibilité de vendre la maison, et passer en location au retour, le temps de trouver une autre maison (c’est l’occasion de déménager !).

Et enfin, il y a la solution location. Et c’est cette solution que nous privilégions. La difficulté pour nous est de trouver une famille qui serait intéressée pour ne rester « que » 6  mois. Nous avons eu plusieurs visites, et c’est en très bonne voie.  Reste à bien s’entendre avec les futurs locataires pour qu’ils libère bien la maison au bout des 6 mois (un bail meublé c’est 12 mois, on ne peut légalement demander au locataire de partir que au bout de ces 12 mois, moyennant un préavis de 3 mois) !!! Sachez aussi que si vous louez votre résidence principale plusieurs mois, et que vous mettez en vente votre maison quelques temps après votre retour (jusqu’à 6-9 mois après), l’administration fiscale peut vous chercher des noises en prétendant que ça n’est plus votre résidence principale, et elle peut vous demander alors de payer les taxes sur la plus-value. Afin de prouver le contraire (c’est à dire que c’est bien resté votre résidence principale même en votre absence), il peut être judicieux de conserver ses contrats eau-élec-internet-assurance à son nom, et de faire une location « tout compris ».

PS : pour ceux qui sont locataires, sachez qu’il est possible de sous-louer. Il faut toutefois avoir l’accord écrit de son proprio, et que le loyer ne soit pas supérieur à celui que vous payez !

 

Voiture

Plusieurs possibilités là encore : Soit laisser sa voiture immobile sur un parking, soit la prêter à des connaissances, soit la vendre, soit la louer.

voitureSi elle reste inutilisée (ce qui une nouvelle fois est bien ballot), il faut se renseigner auprès de l’assurance auto pour voir si ils ont un contrat de type « assurance parking » ou « hors circulation » qui assure les véhicules au tarif minimum (incendie, vol).

Mais il faudra quand même demander à un(e) ami(e) de faire démarrer / rouler une fois par mois le véhicule, pour limiter les dépôts en fond de réservoir et limiter le séchage des durites.

Il est aussi possible de louer sa voiture (OuiCar, Drivy), mais, à moins de trouver quelqu’un qui loue sur une très longue période, il faudra à plusieurs reprises faire un constat de l’état du véhicule et remettre les clés au loueur. Un ami pourra se charger de ces formalités, mais c’est pas hyper simple… Une autre solution, qui peut être intéressante, c’est de passer par le site Drivy, qui propose un boitier qui permet de gérer l’accès à la voiture via une application sur smartphone (service payant, évidemment). Non testé, mais le principe parait séduisant.

De notre coté, la version la plus probable sera la vente de nos 2 voitures (enfin, vente c’est un bien grand mot : l’une d’entre elles ne vaut absolument plus rien….). Là aussi, avis à la population : si vous connaissez quelqu’un qui cherche une voiture purement « fonctionnelle » ….

 

Factures (eau, électricité, téléphone, taxes, impôts, assurance, mutuelle, etc. )

Dans certains cas (sauf pour les taxes et impôts évidemment), il est possible de résilier le contrat / abonnement, ou de le suspendre. Il faut envisager la solution qui permettra une remise en service simple et peu coûteuse.

Pour le téléphone, il peut être aussi possible de faire un transfert automatique vers son téléphone portable (attention aux frais), ou vers le téléphone d’un proche qui fera office de secrétaire.

facturesPour les paiements des factures, la solution la plus sûre et efficace consiste à opter pour le prélèvement automatique. Il est aussi possible de régler par internet depuis l’étranger, mais attention aux connexions internet peu sécurisées. Et rien ne garantit que l’on pensera à payer ses factures les doigts de pieds en éventail au bord de la plage (pour limiter ce risque, il faut penser à demander à recevoir tous les avis d’échéance par mail). Il est aussi possible de laisser des chèques à un proche, ou de lui donner procuration sur son compte en banque (penser alors à faire les procurations avant de partir), ou encore de lui demander de régler les factures à votre place et de le rembourser séparément. Voir aussi ci-dessous les sociétés qui gèrent le courrier et qui proposent de régler pour vous vos factures.

 

Banque

banque2Il peut être pertinent d’appeler son conseiller pour lui faire part du projet et bénéficier de ses conseils (exemple : “pare-feu bancaire” à désactiver avant vos premières dépenses ou retraits à l’étranger, car l’utilisation de votre carte peut être bloquée par défaut). Vérifiez aussi les frais associés aux paiements et retraits (selon les cartes de paiement et les banques, il peut être bien plus intéressant de payer directement en CB plutôt que de retirer du liquide, ou inversement). Et pourquoi pas prendre une 2ème carte bancaire qui propose des frais moins élevés, qui permettra d’avoir accès aux deux réseaux Visa / MasterCard, et pourra vous sauver d’un mauvais pas en cas de perte ou de vol….

Enfin, ne pas oublier de vérifier la date d’expiration de sa carte de crédit !

 

Courrier

courrier2Pas de problème pour les cartes postales que vous recevrez, le problème concerne plus les factures (si vous n’optez pas pour les prélèvements automatiques) et les courriers recommandés.

  • Plusieurs solutions avec La Poste (voir http://reexpedition.laposte.fr) :
    • Réexpédition temporaire vers la France : la Poste fait suivre votre courrier à l’adresse de votre choix en France (parents, amis); durée maximale de 1 an (23 € env. pour moins de 1 mois ; 26€ env. pour moins de 6 mois ; 47 € env. pour moins de 1 an).
    • Réexpédition temporaire vers l’international : même chose pour une adresse (fixe bien sûr) à l’étranger (37 € env. pour moins de 1 mois ; 76 € env. pour moins de 6 mois; 130 € env. pour moins de 1 an).
    • Réexpédition vers une poste restante : 3 mois maximum (23 € env. pour 3 mois + 0,85 € à 4 € par objet selon sa taille), les objets sont gardés 15 jours en poste restante.
    • Garde du courrier : votre courrier est conservé à la poste 2 mois maximum (20 € env.).
  • Par ailleurs, des compagnies privées proposent des services de gestion de votre courrier à distance (ex : Courrier du voyageur, Ubidoca, etc.). Compter à partir de 10 €/mois, jusqu’à plusieurs dizaines d’euros selon les options choisies. Voici quelques uns des services possibles :
    • scans des enveloppes seulement ou du contenu du courrier, de manière systématique, ou à la demande.
    • Réexpédition ou archivage du courrier
    • Réception de colis et lettres recommandées
    • Paiement de factures
  • Un proche compatissant pourra jouer le même rôle et agir intelligemment pour vous.

 

Voilà, l’essentiel de nos réflexions à ce jour. Quand ces points seront finalisés, ca sera un bon caillou de moins dans les chaussettes, et on pourra partir l’esprit serein (hein Tintin) !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s