Réserver ses logements, ou pas ?

Une question que l’on nous pose régulièrement, et que l’on est en droit de se poser, c’est « Mais où vous allez dormir ? » et « Est-ce que vous réservez tous vos hôtels à l’avance ? Comment c’est faisable ? ».

Il y a autant de voyageurs que de modes de voyage. Pour dormir, certains ne veulent / peuvent pas se passer d’un bon lit douillet (largeur 140 de préférence) avec une couette et un oreiller, une salle de bain privée, … et d’autres seront prêts à dormir sous tente, ou par terre dans un hall d’aéroport, et peuvent attendre quelques jours avant de prendre une douche (voir notamment le site SleepingInAirport).

DSC00555
Première nuit en arrivant à l’aéroport de Tromsö (Norvège)

Selon nous, l’une de ces 2 solutions est plus « souple » et adaptative que l’autre (ce qui ne veut pas forcément dire qu’elle est mieux que l’autre, pas de jugement dans nos remarques). Mais vous l’aurez deviné, nous, si on peut éviter de dormir dans un endroit qui implique de réserver à l’avance, on ne se gênera pas !

Ceci étant dit, il nous arrive quand même de dormir à l’hôtel (appelé aussi guesthouse ou homestay selon les pays), ou en auberge de jeunesse, ou chez l’habitant. Et dans ce cas, la plupart du temps, nous cherchons le lieu une fois sur place. Pourquoi ? Simplement parce que voir un descriptif et des photos sur internet ne garanti absolument rien quant à la chambre que l’on va nous proposer. Il peut très bien y avoir les photos de leur plus belle chambre sur internet, et comme par hasard, elle n’est plus dispo et on se retrouve dans un taudis en ayant déjà payé le prix fort…. Donc mieux voir de ses propres yeux une fois sur place.

Autre raison qui fait que l’on limite les nuits réservées à l’avance, c’est qu’on est du coup pas obligé d’être à un certain endroit un jour donné. On est plus libre de pouvoir rester plus ou moins longtemps à un endroit en fonction des envies, du moment, des coups de cœur, des conditions météo, des rencontres, ou de la fatigue (surtout si on est à vélo). Et cette liberté en voyage décuple vraiment la coupure que l’on peut faire avec notre vie « habituelle ».

Du monde à tous les étages
Notre premier camping car…

Cela date probablement du temps où nous avions un camion , ce qui nous permettait de ne pas avoir à planifier notre itinéraire, tout en sachant où nous allions dormir puisque c’était aussi notre mode de déplacement. Nous avons goûté à cette liberté pendant de nombreuses années. A présent, même sans camion, nous sommes resté sur ce mode de « non-organisation ».

 

Pour ce futur voyage en Amérique du sud, nous allons emmener une tente et nous allons alterner des nuits « en dur » et des nuits sous tente.

IMG_1451
Nuit chez l’habitant au Laos

Dormir 5 mois sous tente, ça se fait (il y a plein de gens qui le font), mais de temps en temps prendre une douche pourra nous faire du bien ! Ça pourra être dans des guesthouses, ou chez l’habitant. On a d’ailleurs entendu dire que le fait de voyager à vélo attire la curiosité des locaux, et qu’ils viennent parfois spontanément proposer de dormir chez eux : ce sera l’occasion d’échanger chez eux, dans leur habitation, et de partager un repas (ce qui peut réserver des surprises).

 

On envisage aussi de faire du Woofing, c’est à dire travailler à la ferme en échange du gîte et du couvert. Nous ferons un petit blabla sur le blog à ce sujet dans quelque temps.

Pour finir, une petite devise : le plus gros risque quand on planifie un projet dans le détail, c’est de tomber amoureux de son plan et de ne pas savoir s’en défaire. Donc autant ne pas planifier ! Pour nous, un voyage ne doit pas être carré de A à Z. Il faut les grandes lignes, et les hasards écriront le reste.

IMG_2472
Nous choisirons notre chemin au hasard…. on verra bien où ça nous mène !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s